Restauration d’une Horloge Comtoise – Bourg-en-Bresse

Restauration_horloge_comtoise_Bourg
Pièces_horloge_comtoise

Restauration d’une horloge comtoise à Bourg-en-Bresse. L’horloge a été récupérée au domicile du propriétaire, restaurée dans notre atelier et livrée une fois le travail terminé. Pour remettre en marche une horloge comtoise d’époque, nous avons démonté entièrement le mécanisme et procédé à son nettoyage. Chaque pièce a été ensuite minutieusement inspectée pour vérifier l’usure et s’assurer de leur bon état et les cordes changées.

Le mécanisme de sonnerie a également été restauré et le balancier nettoyé.



Le saviez-vous ?

À l'origine, l'horloge comtoise ne possède pas de gaine en bois lorsqu'elle est inventée en France, dans le haut Jura. Ce n'est alors qu'une horloge murale. C'est à partir du XIXe siècle qu'elle s'habille d'une gaine en bois et que l'horloge comtoise devient une horloge de parquet. Chaque région en profite pour développer son propre style. C'est dans la deuxième partie du XIXe que l'horloge comtoise prend sa forme la plus populaire avec des arrondis et laissant apercevoir le balancier.

Ce n'est donc pas la forme qui fait la particularité des horloges comtoises, mais le mécanisme !

Le fronton évolue avec les époques, au départ aux symboles de la France, le fronton se dessine en forme de soleil ou de coq. Au début du XIXe siècle, on rentre dans l'époque empire et son emblème s'impose partout, le fronton change s'habillant dorénavant d'un aigle ou d'un portrait de Napoléon. Au milieu de XIXe, lorsqu'elle devient une horloge de parquet, le fronton et le cadran ne font plus qu'un et présentent un décor de scènes populaires. À partir de 1870, l'horloge comtoise devient un peu plus sobre et les ornements se transforment en un simple anneau en laiton.

C'est ainsi que nous pouvons avoir une première idée de datation de votre horloge.

Au milieu du XIXe siècle, un autre mécanisme fait son apparition, le mouvement de Paris.